Bigfoot 200 Endurance Run (photos)

Daring to live means daring to die at any moment but also means daring to be born, crossing great stages of life in which the person we have been dies, and is replaced by another with a renewed vision of the world, and at the same time realizing that there will be many obstacles to overcome before we reach the final stage of Enlightenment.

Arnaud Desjardins

Il s’agit ici de faire court avec du long. Du très, très long. Parce que le temps me manque, parce que mon esprit n’a pas encore totalement assimilé l’aventure, tous ces kilomètres et toutes ces heures passés à parcourir les sentiers extrêmes et magnifiques du Bigfoot 200, autour des Monts Ste-Hélène et Adams, dans l’état de Washington. Entre 320 et 330 kilomètres (les chiffres semblent variables d’une fois à l’autre…). 82 heures et 20 minutes de course pour ma part, incluant 5 heures 30 minutes de pseudo-sommeil. Des pieds enflés comme des pattes d’éléphant, des ampoules plutôt formidables – et douloureuses. Des hauts et des bas, physiques aussi bien que métaphoriques.

Bref. Voici en photos, l’essentiel du Bigfoot 200.

IMG_3004.JPG

Arrivée à Randle, WA, pour le check-in et le meeting d’avant-course, 11 août.

IMG_2991.JPG

Dépôt des drop-bags, sacs de ravitaillement. J’en ai six, dont trois serviront sur deux stations chacun. La logistique pour faire ces sacs est énorme, du moins pour la première fois. Je saurais maintenant mieux m’y prendre. En quittant, après la course, j’ai oublié un de mes sacs là-bas. Too bad.

IMG_3008.JPG

L’arche de départ, vendredi matin, 8:15, 12 août. L’homme en rouge de dos avec un pack-sack s’appelle Todd. C’est le directeur médical de la course, un magicien des ampoules. Le coureur avec un chandail vert est Vic, avec qui j’aurai l’occasion de partager plusieurs kilomètres à la tombée de la nuit. Il terminera deuxième.

IMG_3009

Bigfoot 200, Class of 2016. Signatures requises.

IMG_3012.JPG

Ouais, bon, un selfie… Il fait déjà chaud. 5 minutes avant le départ.

IMG_3013.JPG

Game on.

IMG_3014.JPG

IMG_3015

IMG_3018.JPG

IMG_3020.JPG

À chaque pas durant ces premières heures on a le souffle coupé.

IMG_3021.JPG

Un champ d’énormes pierres volcaniques. On court là dessus. On suit les fanions roses.

IMG_3022.JPG

Tu tombes? Bien, tu tombes…

IMG_3023.JPG

IMG_3024.JPG

IMG_3025.JPG

Cet idiot souriant qui gâche ma photo!

IMG_3026.JPG

Le Mont Ste-Hélène se dévoile. Je me souviens de son éruption en 1980. Là, j’y suis. J’ai peine à y croire.

IMG_3027.JPG

IMG_3028.JPG

La traversée du désert…

IMG_3035.JPG

IMG_3036.JPG

IMG_3037.JPG

IMG_3038.JPG

Coldwater Aid Station. Les 25-30 prochains kilomètres seront très durs. Je prévoyais arriver à la prochaine station, Norway Pass, vers 1:00 du matin. J’y mettrai pieds vers 3:00. Suivant ma stratégie, j’y dormirai 2h30. J’étais à ce moment dans le top 10. Je perdrai alors des positions que je ne pourrai reprendre, me faisant un peu regretter d’avoir dormi.

IMG_3039.JPG

Deuxième matin. J’ai repris la route. Le Mont St-Hélène s’éloigne.

IMG_3040.JPG

Le Mont Adams se profile.

IMG_3041.JPG

Tu tombes… prise 214.

IMG_3042.jpg

Vous voulez que je vous conte une bonne blague?

La voici:

13934823_10210180378655024_295375974963377735_n

Yep. Sans drink et avec un burger végé.

IMG_3044.JPG

Troisième matin. J’ai dormi deux autres heures à la station précédente, Lewis Lake, que j’ai quitté vers les 1:30 du matin. Je cours seul dans la forêt dense de la Côte Pacifique. Un sentiment étrange et parfaitement grisant. De la peur? Aucunement.

IMG_3046.JPG

Lumière, un regain d’énergie!

IMG_3047.JPG

Garder l’équilibre.

IMG_3048.JPG

À nouveau, lentement, la nuit qui s’annonce. La dernière en ce qui me concerne. Je l’espère…

IMG_3050

Mont Adams.

13908901_934342656691528_610499243966748731_o.jpg

Arrivée à Klickitat Aid Station. Deux de mes plus grosses ampoules ont éclatées dans mes chaussures, me procurant un «certain» soulagement et un inconfort certain. N’empêche. Il est temps de remédier au problème.

13987461_934342733358187_1522173776899445038_o

Les bénévoles de Klickitat ont été extraordinaires! On s’est occupé de moi comme je n’avais jamais vu. Ils m’ont réchauffé, ont nettoyé mes pieds, se sont occupé de mes ampoules, m’ont fourni en Ginger Ale, m’ont nourri de côtelettes de porc et de patates rissolées. J’ai dormi là une heure pour me refaire des forces (bu 4 café à mon réveil). J’y serai resté jusqu’au matin. Mais j’ai levé les pattes peu avant 1h30. Je garderai ces gens-là dans mon coeur à jamais.

IMG_3055.jpg

Sasquatch Street. Au milieu de la nuit, au milieu de nulle part. Sourire. Et aussi: «Quand est-ce qu’on fucking arrive???»

IMG_3059.JPG

Dernier matin. Encore près de 10 heures de course à venir.

IMG_3066.JPG

Pompay Peak. Un sommet… juste pour faire un sommet. Candice Burt style (la directrice de course).

IMG_3068.JPG

13988057_934291190030008_5197192473272362367_o

Après avoir couru les 50  kilomètres précédents avec mes Altra Superior, j’ai changé pour mes vieux Pearl Izumi N2 les derniers 21 km. Erreur. Mes pieds enflés ne les supportaient plus. J’alternais course/marche. Course en chaussures, marche nu pieds. (Photographie: Howie Stern)

14066466_934292023363258_1719495502270681458_o

Le dernier 100 mètres avec ma famille. Pure bonheur! Et Sprint avec Marion. (Photographie: Howie Stern)

13987470_934515243340936_4385799604843237578_o.jpg

Après une douche rapide, un bon bain de pieds glacé. Rick, à ma droite, a couru le Colorado 200 trois semaines plus tôt. Il vient de terminer le Bigfoot 200 dix minutes avant moi. Dans trois semaines, il sera du Tahoe 200 en Californie. Moi? J’ai un 24 heures dans 20 jours…

IMG_3072.JPG

Pied droit.

IMG_3073.JPG

Pied gauche.

IMG_3074.JPG

Pieds d’éléphant.

IMG_3137.JPG

Cinq jours plus tard, it’s all good.

IMG_3080.JPG

Cheers!

IMG_3071.JPG

Life is movement. The more life there is, the more flexibility there is. The more fluid you are, the more alive you are.

Arnaud Desjardins

23 thoughts on “Bigfoot 200 Endurance Run (photos)

  1. Pierre Clermont 2 mars 2017 / 20 h 26 min

    Bonjour Pat !
    Je vois que tu n’utilises plus ton blogue régulièrement mais j’espère quand même que tu verras ce message. J’étais inscrit à l’Ultimate XC de St-Donat pour le 1er juillet prochain et tout viens d’être annulé. Je suis très déçu car j’avais hâte de faire ce trail. Aurais-tu des suggestions à me faire pour en faire un autre au cours de l’été ? Merci et au plaisir de te voir sur les sentiers.

  2. Pierre Clermont 5 septembre 2016 / 12 h 37 min

    Quand j’ai vu les pieds, je riais tout seul devant l’écran. C’est incroyable comme réalisation. Çà m’a donné le goût d’aller faire plusieurs kilomètres avec toi si jamais tu y retournes. Je t’admire énormément et tu me donne le goût du dépassement, c’est très motivant. Bravo Pat et récupère bien. C’est pleinement mérité ! Avec une bonne IPA en plus…

  3. Jacques Bérubé 29 août 2016 / 4 h 03 min

    Belles photos! Un peu impersonnel, mais j’espère qu’un récit plus approfondi de votre course viendra, car ça m’intéressait beaucoup de savoir comment ça s’était passé intérieurement pour vous. J’imagine qu’il faudra attendre la suite de Territoires inconnus pour ça. That’s fair. Félicitations!

  4. Paul Savage 24 août 2016 / 1 h 13 min

    Bravo Patrice!!! Tu es une source d’inspiration et toute une machine! Respect!

  5. Marie-Josée Lavoie 23 août 2016 / 19 h 33 min

    Wouaw, tellement impressionnant et quel beau récit.
    J’aime ta détermination, ton besoin de dépassement et j’aime te lire. Lorsque j’ai lu ton livre c’était comme si je vivais se moment.
    Bravo, toute mon admiration! Xx

  6. Markus Gauthier 23 août 2016 / 16 h 44 min

    Merci énormément Pat! Vraiment inspirant toutes ses étapes.. du délice et les quotes aussi. Félicitations 200 big fois!!

  7. Ben Mimo 23 août 2016 / 14 h 14 min

    Patrice Godin y fait extraire la bête!
    Récit de ma rencontre ‘’oneway’’ avec toi. Je t’ai vu ‘’live’’ pour la première et seule fois dans les toilettes (ben oui!) du palais municipal à LaBaie en juin à l’occasion du Grand Défi Pierre Lavoie 2016. Je ne t’ai pas parlé, je t’ai juste croisé, mais je me suis dit ‘’C’est vrai, y fait des ultramarathons, lui’’, moi qui avait déjà débuté mon entraînement pour le demi-marathon de Montréal en septembre. Bon! On est à des millions d’années lumières d’écart en frais de distances mais ce n’est pas ça l’important! Ma conjointe et moi avions visionné ‘’back à back’’ les épisodes de Bluemoon dans le temps de le dire avant ma rencontre avec toi (ne pouvant pas dire notre rencontre) que je me suis mis à dévorer ton blogue avec soif. Dès le deuxième texte, je vois que tu songes à ne plus tenir actif ton blogue, ‘’F**K! Je suis arrivé trop tard! Je poursuis….jusqu’à la fin, avec admiration. Wow! Textes savoureux, humbles. Depuis ce temps, je te suis, t’es mon ami! Tu travailles sur mon dépassement de soi et mes performances, tu fais extraire la bête, celle qui pousse à dépasser toujours un peu plus nos limites. Merci vieux!

  8. Annie Léonard 23 août 2016 / 13 h 25 min

    BRAVO !!!! souffrant par bout … mais que de beaux souvenirs pour le reste de tes jours ….

  9. Mario Fortin 23 août 2016 / 9 h 32 min

    Tu es vraiment hot!

  10. J-F Dussault 23 août 2016 / 3 h 00 min

    Bravo Pat, tellement inspirant ton aventure! Merci de nous le partager! J’ai suivit tes traces de ravitos en ravitos … Je savais tellement que tu allais le terminer! On est très fier de toi! En plus de l’avoir terminer: tu t’es bien positionné! Félicitation encore!
    Vraiment hallucinant, tes pieds!!!
    Bonne recup, et bonne vacance en famille!!!

  11. Marie-Eve 22 août 2016 / 19 h 13 min

    Merci pour le résumé ! Inspirant. Très beau et tes photos nous aident à nous imaginer un peu mieux la tâche monumentale que tu as accomplie! Tes pieds enflés ont l’air de ceux d’un femme enceinte à 40 semaines ! Merci de partager avec nous.

  12. Richard McDonald 22 août 2016 / 12 h 34 min

    Absolument inspirant! Bravo et félicitations, Pat! Et prendre des photos pendant un tel défi? Moi, je suis photographe et je ne pense pas que je l’aurais fait.

  13. Jo 22 août 2016 / 12 h 30 min

    Patrice, tu es incroyable et tu as tout mon admiration et plus encore!

  14. Christine Lafleur 22 août 2016 / 11 h 08 min

    C’est complètement fou! Ouf! Tellement intense et quelle détermination ! Bravo Pat et on se voit le 11 septembre !

  15. Errol Desfossés 22 août 2016 / 10 h 57 min

    Salut, pour faire court sur quelque chose de très long(rires) , je suis très impressionné par ta performance d’endurance physique, psychologique et photographique.

  16. xavierpier 22 août 2016 / 10 h 42 min

    Bonjour, D’abord Bravo! pour le dépassement …ou le défi….et j’ai deux questions, si cela n’est pas intrusif; Pat comme certains nomment, quel est pour toi le sens que tu donnes à ta vie du chagrin et aussi de la mort…quel en est pour toi le sens et valeur que tu leur donnes…humblement, Namaste, Xavier Pier

    • xavierpier 22 août 2016 / 17 h 38 min

      Patrice…aucune obligation de me répondre bien entendu… et si trop intime comme questions, / réflexion, aussi. Pas d’offenses. Mon intérêt est que le dépassement de soi, …sa valorisation… et tant de performance… m’inspire moi à des liens, tels que comment on compose comme individu avec le chagrin en générale et la mort ….quant on se dépasse autant quant on choisi de se dépasser autant….Comment cela est il intégré en nos vies ….ou comment compose t-on avec (chagrin et mort des autres et la nôtre un jour comme tous et chacun)? …Cordialement, Xavier Pier

  17. Dan 22 août 2016 / 5 h 12 min

    Impressionnant comme toujours… La photo de tes pieds !!!!!!! My God. Et ta plume toujours aussi juste.

  18. lucjanelle 22 août 2016 / 4 h 34 min

    Merci, Pat!… finalement, ça ne s’appelle pas Bigfoot pour la bête, mais pour les pieds des coureurs au retour (ouch!) Encore bravo pour ton exemple de dépassement et de détermination! You define being badass to me! 🏃👍

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s