Nouveau Départ

Ça fait longtemps, je sais. 

J’ai été plus que silencieux tout au long de la dernière année. Il y a eu, bien sûr, l’écriture, la publication et la promotion de mon premier livre, Territoires Inconnus. Puis, le tournage durant l’été d’une série télé, Blue Moon, qui a aussi pris beaucoup de mon temps. Et la famille, l’entrainement, le quotidien. La vie, quoi.

Le fait est que j’ai  longuement tergiversé à savoir si oui ou non j’allais garder mon blogue actif. Cela depuis plusieurs semaines. Et jusqu’à tout récemment, j’y mettais fin. Sauf que voilà, j’ai changé d’avis.

J’ai toujours considéré ce blogue comme un laboratoire d’écriture sur la course à pied, sur les ultramarathons que je pratique, ainsi que sur la méditation (j’ai à mon sens négligé ce volet plus souvent qu’autrement). À partir de maintenant, j’élargirai mon horizon. Bien sûr, la course d’endurance sera toujours le sujet principal, mais j’espère aller ailleurs aussi parfois. Équipements, littérature, poésie, réflexions. Photographies. Méditation… Je vais tenter de moins me restreindre, d’aller plus loin. On verra.

Depuis une semaine, j’ai quitté Facebook. J’en avais marre. Marre d’y lire certains messages publics, marre d’y perdre mon temps, marre de commenter alors qu’il aurait été préférable de m’abstenir. Les mauvais côtés de ce réseau ont, pour une seconde fois dans mon cas, pris le dessus sur les bons. Y reviendrai-je? Cela reste à penser. Mais quitte à perdre du temps, aussi bien le faire ici de manière plus constructive. Alors pour ceux et celles qui se demandent, je suis toujours là. Life is good!

IMG_1579

Pause sous les pins, Mont-St-Bruno, mi-décembre 2015.

 

31 thoughts on “Nouveau Départ

  1. Sylvie Boucher 23 mai 2016 / 3 h 32 min

    Bonjour monsieur Godin. Je voulais tout simplement vous dire que j’ai grandement apprécié votre livre. En fait, je n’avais pas l’impression de lire votre livre. J’avais plutôt l’impression que vous me racontiez, en toute simplicité, avec la spontanéité de l’enfance, votre plaisir de courir. Votre livre tombait à point. En processus d’un traitement pour un cancer précoce avec un bon pronostic, j’ai toutefois vécu une courte période d’inquiétude. Votre livre m’a fait un grand bien et a alimenté mon intérêt face à la course. J’ai planifié le moment où je débuterais mon initiation à la course, à petite échelle bien entendu. Je comparais les étapes de l’ultra marathon aux passages de vie, avec les différentes émotions vécues et la satisfaction des défis surmontés. Au plaisir de vous relire. Un grand merci.

    Sylvie B.

    • patgodin 23 mai 2016 / 18 h 06 min

      Bonjour Sylvie,
      Merci pour ton mot!
      Et je te souhaite tout le meilleur pour ton traitement. Lorsque tu seras prête, il s’agira d’il aller un pas à la fois. C’est de cette façon qu’on va loin.
      Au plaisir!

  2. Mathieu Fortin 15 avril 2016 / 4 h 10 min

    Bonjour Patrice, Je suis un coureur passionné avec quelques marathons à mon actif et je suis inscrit à mon premier Ultra (100km du Mont Albert).

    Je viens de terminer ton livre et je suis épaté et inspiré. Ma lecture précédente était le livre de Hal Koerner, et j’ai apprécié ton livre autant que le sien, mais pas pour les mêmes raisons. Hal m’a permis de découvrir ce nouveau volet du sport que j’aime, mais toi tu as réussi à toucher mon âme d’homme et de coureur ; ta passion pour la course est palpable, et on la sent sincère. Je ne connaissait pas Patrice l’acteur car je n’écoute pas la télévision, mais j’avais des préjugés avant de te lire et je suis heureux de m’être trompé ; tu es un autheur talentueux et je vais prendre plaisir à suivre ton parcours d’autheur et de coureur. Qui sait, je vais peut-être aussi alumer ma télé à l’occasion pour découvrir l’acteur aussi!

    • patgodin 15 avril 2016 / 11 h 43 min

      Merci Mathieu! Au plaisir de te rencontrer à une course un de ces jours!

      • Mathieu Fortin 15 avril 2016 / 22 h 03 min

        Je l’espère ! Merci d’avoir pris le temps de répondre à mon post.

  3. Le Fil 6 février 2016 / 16 h 45 min

    Je ne connais ni l’homme, ni les personnages, ni le coureur, ni sa vitrine FB ou pas, mais j’apprécie les billets sur votre blogue. Notamment, mais pas seulement, quand ils sont sur la course. La séparation des rôles est nécessaire je crois aujourd’hui, on ne peut être entier (et complexe) que dans nos cercles privés. Continuez d’écrire, c’est plaisant et intéressant à lire !

  4. Pierre Clermont 29 janvier 2016 / 17 h 27 min

    Depuis environ 2 ans, je suis avec un grand intérêt la carrière de coureur de Patrice. C’est avec beaucoup de plaisir que je lis ce blogue sur les différentes courses que Patrice réalise et c’est pour moi une belle source de motivation, à travers son expérience je retrouve cette plénitude que l’on ressent lorsqu’on foule les sentiers. J’admire le coureur, j’admire également le comédien mais surtout, j’admire l’homme qui pousse la machine pour aller au bout de son accomplissement personnel en tenant compte de sa vie de comédien et de sa vie de famille. Utilisez ce blogue pour régler ses comptes n’a pas sa place ici. J’espère de tout cœur que Patrice ne prendra pas la décision de fermer son blogue également car on y perdra beaucoup. Ne le prenez pas personnel, il s’agit d’un blogue sur la course à pied, au plaisir !

  5. Julie Gagnon 29 janvier 2016 / 16 h 45 min

    Comme vous avez pris soin de me bloquer sur facebook dans ce qui étais un message privé parce qu’il ne faisait pas votre affaire, je n’ai d’autre choix que de vous répondre publiquement. J’ai lu les commentaires ici et je ne suis pas la seule à avoir mal pris votre disparition-réapparition de facebook, mais si c’est votre décision d’y être présent quand vient le temps d’amasser des fonds pour la fondation, puis de disparaître et dire que les médias sociaux vous font perdre votre temps une fois l’argent en caisse, on s’en remettra.
    Mon profil n’y est pas faux: mes informations sont privées au même titre que le vôtre n’y admet pas les réponses de ceux qui n’ont pas l’honneur de figurer parmi vos amis… mais si ça vous rassure de penser que ceux qui ne vous louangent pas ne sont pas de vraies personnes, libre à vous.
    Je suis un mère monoparentale de trois enfants qui ont été laissés là par un mari alcoolique, alors je n’ai pas de leçons de courage à recevoir d’un comédien, si bon soit-il. C’est justement parce que j’aime mes enfants et que je ne les abandonnerai jamais que j’ai donné de bon coeur à votre cause l’an dernier. Pour ça et parce que je vous admirais beaucoup.
    Je n’aurais aucune difficulté à vous dire la même chose si je vous rencontrais en personne, mais cela ne risque plus d’arriver maintenant. Merci de votre réponse insidieuse en privé sur facebook. Elle me confirme l’impression que je m’étais faite de vous, alors restons-en là.

    • lucjanelle 30 janvier 2016 / 3 h 02 min

      Soyons sérieux… N’importe qui suivant le moindrement Pat ne peut remettre en question sa gentillesse et son intégrité… On le respecte et il nous le rend bien!

    • Mylène Fortin 30 janvier 2016 / 3 h 19 min

      On ne peut plaire à tout le monde, même en étant le meilleur de soi-même. Je ne comprendrai jamais que l’on perde son temps à écrire un mot pour quelqu’un que l’on n’aime pas. La vie est si courte! Faut faire le bien autour de soi, pas l’inverse. Lire les mots inspirants de cet homme est un privilège qui peut nous être retiré à nous qui l’aimons sincèrement. Peut-être est-ce le but que vous recherchiez en écrivant ce mot, Julie?
      J’espère que Pat ne tombera pas dans votre piège et continuera son blog, comme il poursuit ses marathons, en emmenant le soutien de ceux d’entres nous qui l’encouragent positivement et lui donnent des ailes sur la trail. Block out the white noise, stay on course!

      • Marc 30 janvier 2016 / 3 h 32 min

        Bien dit, Mylène, Pierre et Luc. on t’aime, Pat!
        Et je soupçone que ce genre de mot, Julie, est exactement pourquoi il a voulu quitter fb, alors dans un sens, vous lui donnez raison.

    • Kevin 30 janvier 2016 / 15 h 04 min

      Hogwash! Stay true to yourself, Patrice!
      Nothin’ else to do with such people…

  6. Louise Michaud 2 janvier 2016 / 19 h 26 min

    Poésie, méditation, course à pied, alors je suis comblée !!!

    Les voies de l’intériorité, l’amplitude de cette humanité, est l’univers qui me fascine, que je préfère. Se savoir, s’apprendre, se connaître requiert une présence à soi.

    La méditation et la course à pied, c’est de la poésie qui s’inscrit, s’exprime et s’étale sur notre parcours, des voyages inspirants conjugués au verbe ÊTRE.

    Que 2016 soit votre Chemin de Paix, Sérénité et Plénitude, au Quotidien Monsieur Godin !

    Louise

  7. Marie-Claude 29 décembre 2015 / 19 h 04 min

    Dommage de vous perdre sur facebook, mais il est vrai que les commentaires y sont extrémistes parfois, surtout sur les statuts publics accessibles à tous. Cependant, une fois les imbéciles bloqués, je ne vois pas l’utilité d’être sur les médias sociaux si on ne veut pas au moins échanger avec ceux qui s’intéressent sincèrement à nous, Vous êtes le seul juge de ce qui est le mieux pour vous. En ce qui me concerne, je suis infirmière dans l’armée depuis 20 ans et quand je prends de mon précieux temps pour écrire un mot sincère à quelqu’un qui ne répond pas, je m’abstiens par la suite. Nous sommes tous occupés. Respect goes both ways, so choose your battles wisely.

    Contente que vous ajoutiez poésie et méditation à votre blog, car ces sujets plus intérieurs m’interpellent davantage. Vous auriez beaucoup de choses intéressantes à dire comme comédien aussi, mais je ne sais pas… vous semblez peu intéressé à jaser de votre métier. Je n’ai pas osé poser de question à l’acteur au Salon du livre. Normal, vous étiez là comme auteur et j’ai beaucoup aimé votre livre, en passant! Ma fille est allée vous voir récemment à St-Hilaire, mais vos premières phrases ont été pour avertir que vous ne parleriez que de course et pas de vos projets artistiques à venir. Elle n’a donc pas osé vous dire combien elle vous trouve bon à la signature du livre ensuite.

    Ne le prenez pas en critique négative Pat. Depuis que mon chum fait de la course, lui aussi n’a que ce sujet à la bouche et tous ses tweets ne parlent que de course. C’est une belle passion mais plutôt hermétique à ceux qui ne la pratiquent pas. Les coureurs se répondent entres eux sur les médias «sociaux», mais restent silencieux avec ceux qui tentent d’échanger sur d’autres sujets. C’est peut-être une fausse impression, mais ceux d’entre nous qui admirent l’acteur talentueux semblent un peu vous agacer, alors comme sur twitter où je vous suis silencieusement depuis un an, je continuerai à vous lire avec intérêt, soyez-en assuré… et à cliquer j’aime aux tweets qui me parlent de votre beau métier et de vos autres intérêts dans la vie, s’il y en a parfois!

    Merci de m’avoir lue et désolée si l’honnêteté de mon propos vous a offensé: la vie est un échange, même quand les opinions diffèrent, alors sincèrement, bonne suite à votre course!

    • patgodin 31 décembre 2015 / 14 h 40 min

      Merci pour ton mot, Marie-Claude. J’ai beaucoup de respect pour les gens qui me suivent. De penser le contraire n’est pas juste. Si je parle peu de mon métier d’acteur, c’est simplement qu’il y a peu à en dire. Les personnages et les histoires parlent d’eux-mêmes. Il n’y a pas de mal. Ce blogue en est un sur la course et la course est ma passion. Je vais cependant tenter d’élargir les horizons en 2016, mais la course à pied en restera la base.
      Merci d’avoir pris le temps de m’écrire. Je vous souhaite une très belle année 2016!
      Au plaisir!

  8. mikegarneau 29 décembre 2015 / 3 h 08 min

    Beaucoup aimé votre livre!
    J’ai vu récemment une entrevue où vous parliez de Bokowski. Je n’ai jamais lu. Auriez vous des titres préférés à me conseiller et peut-être me dire ce qui vous attire chez cet auteur?
    Merci!

    • patgodin 31 décembre 2015 / 14 h 50 min

      Bonjour Mike,
      Hollywood de Bukowski est un de mes préférés. Il raconte le tournage du film Barfly avec Mickey Rourke, basé sur sa vie. Les recueils de nouvelles de Bukowski sont les plus intéressants. Contes de la Folie Ordinaire, entre autre. Et j’aimais bien lire sa poésie en anglais.
      J’aime le côté cru, trash et sincère de Bukowski. Il ne ménage rien ni personne. Surtout pas lui-même. Il y a longtemps que je l’ai lu, mais je garde de bons souvenirs de moments passés en sa compagnie, à un époque où j’étais plus jeune porté sur les délires intérieurs, disons.

      • mikegarneau 3 janvier 2016 / 17 h 35 min

        Wow, merci d’avoir répondu, c’est cool de ta part.Je lis ça!
        Je ne suis pas nécessairement d’accord avec ce que je lis dans un certain commentaire ici, mais je déplore qu’il n’y ait plus d’émissions comme Viens voir les comédiens où on peut en apprendre plus sur le métier et la façon d’aborder du personnage par les acteurs comme toi que nous admirons beaucoup. Mais bon! il n’y a pas plus d’émissions sur la littérature pour ton livre non plus, alors le problème de promotion de la création semble généralisé de nos jours…

      • lucjanelle 3 janvier 2016 / 17 h 47 min

        Il y a une émission de littérature à ARTV à laquelle tu peux écrire pour suggérer Territoires inconnus, Mike. Je l’ai fait et je crois sincèrement que même quand ils n’accèdent pas à nos proposition, ils prennent note de notre intérêt pour Pat et ce qu’il fait.

  9. Philippe 23 décembre 2015 / 19 h 07 min

    C’est une très bonne nouvelle!! Bon choix!
    Et en passant, j’ai vraiment apprécié ton livre, excellent!

  10. Luc Dancause 22 décembre 2015 / 23 h 03 min

    Un grand merci de partager tes sentiments sur la toile. Le fait que l’écriture était plus espacée, rendait notre lecture plus savoureuse car on ne savais pas quand viendrait le prochain « post ».

  11. Martine Provençal 20 décembre 2015 / 15 h 02 min

    Très heureuse de vous lire à nouveau! Heureuse aussi que vous décidiez de continuer. Je vous lirai avec beaucoup d’intérêt!

    • Pierre Clermont 21 décembre 2015 / 14 h 46 min

      Bonjour Pat ! Peu importe le sentier emprunté, on te suit. Peut-être cela va te donner la 3e souffle ou la poussée d’adrénaline que çà prend au moment opportun en course et en écriture. Je te souhaite de gros succès pour 2016 mais surtout de la santé et notre amitié en prime. Salut !

  12. Eric Moreau 20 décembre 2015 / 12 h 09 min

    Excellente nouvelle, je suis très heureux de pouvoir continuer à te lire ici surtout de connaître tes réflexions sur des sujets comme la méditation hyperactif important pour trouver l’équilibre en sois

    Travaillant en informatique et me débrouillant très bien avec la plateforme wordpress , ça me ferait extrêmement plaisir de t’offrir mon aide à revoir la structure et le look de ton site

    Ça serait ma contribution personnelle afin d’inciter les gens à te lire davantage

    A+

    Eric Moreau, Courir pour une cause
    http://www.courirpourunecause.org

  13. xavierpier 20 décembre 2015 / 9 h 20 min

    Bon retour ou plutôt poursuite et surtout hâte de découvrir ta poésie!!!! Je te partagerais la mienne, humblement!!!! Bonne suite et surtout une excellente année toute en santé à tous les égards!!! Xavier Pier

  14. lucjanelle 20 décembre 2015 / 5 h 10 min

    Tu choisis le « sentier internet » qui te convient, Pat. Moi je te suis! 👍

  15. Dan 20 décembre 2015 / 4 h 39 min

    Pat , Pat, Pat te recevoir dans ma boîte aux lettres est un cadeau, un baume à chaque fois.
    Merci
    Dan

  16. Steven Morris 20 décembre 2015 / 4 h 20 min

    Content de te lire. Très motivant, même si les distances que je parcours ne dépassent rarement les 10 km!

  17. Ivana 19 décembre 2015 / 23 h 05 min

    Hey « Pat »! Nice to read you again and welcome back to your own soap box! 🙂

    I too have a blog and quite frankly find it is the most satisfying « social media » to manage: more constructive and expressive as you say.

    Au plaisir de vous lire!

    Ciao!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s